fbpx

Recherche & changement d’emploi : déduisez ces frais de vos impôts

Recherche & changement d’emploi : déduisez ces frais de vos impôts

Temps de lecture : 4 minutes

Que vous soyez entre deux emplois ou à la recherche d’un emploi, vous engagez chaque jour des frais dans ce but. Déplacements pour vous rendre à un entretien d’embauche, impression de CV ou de lettre de motivations, formations qualifiantes afin d’évoluer ou de trouver un travail, les dépenses sont variées et peuvent être substantielles. 

Naturellement, ces dépenses sont de l’investissement en ce qu’elles vous permettront de gagner mieux votre vie ou tout simplement d’obtenir un revenu régulier. Pour autant, il vous est possible, au titre des frais réels professionnels de déduire ces dépenses de votre revenu imposable.

Si le chômage peut conduire à ne pas être imposable, il existe de nombreux cas de figure où ces dépenses pourront impacter un revenu imposable conduisant à votre assujettissement à l’impôt sur le revenu. C’est le cas notamment pour une période de chômage courte, dans le cas d’une imposition commune ou encore si vos indemnités chômages sont conséquentes.

Voyons donc ensemble quelles dépenses peuvent être déduites de vos revenus imposables.

emploi déduction impôt

Les frais de recherche d'un nouvel emploi

L’administration fiscale vous autorise à déduire de votre revenu les dépenses liées à la recherche d’un nouvel emploi sans prise en compte de votre situation actuelle. Ainsi, vous êtes éligibles à ces déductions que vous soyez au chômage ou déjà employé.

Voici une liste non exhaustive des dépenses déductibles :

  • Inscription à un centre de formation professionnelle
  • Frais liés à la confection, à l’impression ainsi qu’à l’envoi de candidatures
  • Frais liés aux déplacements pour les entretiens d’embauche
  • Dépenses liées à la réalisation de formations professionnelles
  • Inscription à des annuaires professionnels
D’une manière générale, toutes les dépenses pouvant être justifiées comme directement engagées dans le but de trouver un nouvel emploi sont déductibles.

Les frais de stage

Les déductions liées au stage paraissent faire doublon avec la déduction des frais pour recherche d’un nouvel emploi. Ce n’est pourtant pas le cas puisque cette catégorie plus spécifique comprend deux cas particuliers en plus des salariés et demandeurs d’emploi : 

  • Les mères de famille désireuses de reprendre une activité professionnelle
  • Les stagiaires sous convention de stage
Concernant les mères de famille, la déduction est possible sous condition d’inscription en tant que demandeuse d’emploi et si le stage est de nature à faciliter leur réinsertion professionnelle. Cette déduction n’aura d’intérêt que dans le cas d’une imposition commune puisqu’elle trouvera à s’imputer sur les revenus professionnels du conjoint.

Les frais de déménagement liés à votre emploi

Félicitation, vous avez trouvé un nouvel emploi, peut-être même votre premier emploi. Seul ombre au tableau, ce travail est éloigné de votre domicile actuel et vous allez devoir déménager. Que vous ayez recours ou non à une société de déménagement, un tel départ suppose d’engager des dépenses parfois conséquentes. 

Mais bonne nouvelle, une partie de ces frais sont considérés par l’administration fiscale comme étroitement liés à votre activité professionnelle. Ainsi, vous pourrez déduire de votre revenu imposable certaines de ses dépenses.

Voici une liste non exhaustive des dépenses pouvant être déduites : 

  • Frais liés au déplacement des meubles : vous pouvez donc déduire les frais engagés pour le transit de vos affaires et meubles. Cela peut-être le coût de location d’un camion ainsi que les frais de péage ou encore le coût lié au recours à une société professionnelle de déménagement
  • Frais liés au déplacement des personnes : Que vous preniez le train ou tout autre moyen de transport afin de rejoindre votre futur domicile, les dépenses engagées dans ce but sont aussi déductibles
Vous ne pourrez cependant pas déduire les dépenses personnelles soit les dépenses d’achat d’électroménager ou encore de décoration de votre nouvelle résidence principale. 

Les frais de double résidence lié à votre emploi

Cette déduction spécifique est offertes aux couples (mariés, pacsés ou en concubinage stable) dont l’activité professionnelle réciproque n’est pas compatible avec le maintien d’un unique domicile. 

Ainsi, si vous vivez actuellement en couple à Reims et que vous trouvez un emploi à une distance vous obligeant à résider dans un second domicile pendant la semaine, les frais liés à cette deuxième résidence peuvent-être déduits de votre revenu imposable. 

Naturellement, cet état de fait doit résulter d’une obligation et non d’une convenance personnelle pour que la déduction soit possible. 

Voici une liste (toujours) non exhaustive des frais concernés : 

  • Loyers et charges collectives
  • Factures d’énergie
  • Frais de repas du midi (voir l’article : Réduisez vos impôts avec les frais réels !)
  • Frais kilométriques pour un aller-retour par semaine vers le domicile familial
  • Si le logement vous appartient et est financé à crédit, les intérêts d’emprunt sont déductibles

Si vous n’avez pas le temps de vous pencher sur le calcul de vos frais réels ou sur les déductions pouvant s’offrir à vous, contactez-nous et nous ferons le maximum afin de réduire le montant de vos impôts ;-).

contact reims parimoine

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

29 Partages
Partagez29
Tweetez
Partagez